Rechercher

Et l'homme dans tout ça...


La PMA touche le couple...

La PMA touche l'homme autant que la femme même si son rôle reste un peu en retrait, voire considéré comme passif...

Alors on sait qu'un bonhomme, un mec quoi, ça en a dans le pantalon...


Et pourtant quand l'infertilité touche l'homme, quand le monde entier scrute son pantalon comme un documentaire en 3D sur l'île de Gulliver... tout de suite, tu peux avoir toute la confiance de la terre, ta fierté fond comme neige au soleil... et c'est humain.


Les raccourcis faciles sont autour de cette capacité à assurer sa descendance, la question de la virilité est entachée.


Sauf que, c'est tout simplement la nature, ce n'est pas de ta faute, cela ne te diminue en rien.

Tu restes le "mec sûr" sur lequel elle a craqué et avec qui elle veut fonder une famille.

Alors, c'est vrai, devoir consulter pour espérer y arriver, ce n'est pas très sexy, mais si c'est votre souhait à tous les deux... les maîtres mots: PATIENCE, HUMILITÉ ET PERSÉVÉRANCE.


Au delà de l'orgueil qui peut entraîner des levers de bouclier sur les process, la fréquence des examens (la nature des examens... pourtant quand c'est pour se masser en skred, shhhhh nou pa ka nomé nom), le déni de diagnostic, il existe souvent en filigrane une vraie souffrance de ces hommes, surtout dans nos cultures antillaises, un peu machistes. L'homme ne va pas souvent se laisser aller à des élans émotionnels pour exprimer une situation vécue comme de la faiblesse...


Ne pas savoir comment exprimer ses peurs, sa tristesse de ne pas avoir d'enfant, reste un challenge et le point de départ de nombreux silences ou incompréhensions dans le couple.

La frustration l'emportera, une anxiété croissante, de l'irritabilité, des insomnies, une déprime généralisée, etc.


Face au manque de communication, il est souvent difficile pour la femme de se rendre compte de l'origine voilée de ce comportement, car elle est en général embarquée dans les méandres des protocoles médicaux souvent plus invasifs.


Alors Mesdames, si votre homme ne l'est pas pour autant, soyez fin psychologue, ne rajoutez pas d'huile sur le feu quand vous le trouvé fuyant, distant, froid, démotivé, ce n'est pas forcément contre vous... Montrez lui que vous l'aimez en toute circonstance, ils ont toujours besoin d'encouragements, même pour acheter une baguette, alors imaginez pour tout ça...


Et vous Messieurs, NON les femmes ne savent pas lire entre les lignes ou faire de télépathie... alors essayer d'extérioriser clairement ce qui vous pose problèmes, et puis pour le coup, elles aussi ont besoin d'encouragement pour continuer à subir tous ces examens et traitements.


Et au final, si ça ne marche pas toute cette affaire là, Messieurs, OUI, VOUS!!

Il ne faut pas avoir peur de vous faire aider, car même si tu es un BONHOMME, un VRAI, tu es fait de chair et de sang... ne pas réussir à avoir d'enfant, c'est un véritable travail de deuil à entreprendre pour l'accepter et ne pas en souffrir sur la durée.


Ce cheminement de PMA doit aussi pouvoir se vivre avec fierté, car au final, tu peux te satisfaire d'avoir tout tenté et avancer sans regret, tout en développant d'autres potentialités dans d'autres domaines par exemple.


Et un homme se doit aussi d'être libérateur et solidaire auprès de sa partenaire, pour arriver à ce dire que ce n'est d'ailleurs pas un échec que d'envisager d'autres alternatives pour être parents, si la volonté est toujours présente après cela via:

  • le don de gamètes

  • l'adoption

Etre parent, c'est avant tout accueillir un être dans son monde, dans son foyer pour l'aider à grandir et à devenir demain un adulte aimé, équilibré et ancré.




100 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Twitter Icon

© 2023 by Bump & Beyond. Proudly created with Wix.com

  • BebeOuTai